Éthique sportive

UNE RESPONSABILITÉ SOCIALE

Le mot éthique provient du grec ethikos «caractère». Il s’agit de l’étude de la morale et du déclenchement humain pour promouvoir les comportements souhaitables.

On pourrait croire que l’éthique sportive ne vise que les athlètes, bien au contraire cela concerne aussi les administrateurs, les entraîneurs, les parents et les arbitres. Afin de faciliter le déroulement d’un sport, il faut pratiquer cette activité tout en assimilant la notion d’esprit sportif. Sans esprit sportif, le sport est vide de sens et dans le pire des cas peut s’avérer une expérience nuisible pour ces participants.

Une norme sociale dans les évènements sportifs pour les jeunes?
Le rapport Le Sport nous allume : l’état du sport communautaire au Canada (2014) indique, en fait, que 60 % des Canadiens sont d’avis que les comportements parentaux pitoyables constituent une menace dangereuse de premier plan pour le sport de niveau communautaire.

LES ENTRAîNEURS ET LES ARBITRES
Être entraineur ou arbitre relèvent de grandes responsabilités, le plus souvent en rapport avec la sécurité, la protection, le développement du club et à la performance d’athlète ou d’équipe aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du terrain. Les entraîneurs et arbitres prennent des décisions qui peuvent avoir des répercussions importantes sur la carrière des athlètes et il est donc important de ne jamais prendre de décision à la légère. À l’extérieur du terrain, les entraîneurs et les arbitres doivent également veiller à leur propre croissance et bien-être. Des décisions prises par d’autres peuvent avoir des conséquences directes sur leur carrière.

LES ADMINISTRATEURS
Les administrateurs ont une influence très importante sur la vie des entraîneurs, des arbitres, du personnel de soutien (staff) et bien évidement des athlètes. Ils ont la capacité et la responsabilité d’établir un terrain de jeu équitable où tous pourront réussir et s’épanouir. C’est pour cela que la mission la plus importante pour un administrateur est de créer une organisation honnête et transparente. En effet, il est essentiel de respecter certains principes de base  et créer un environnement harmonieux pour réduire les risques de conflits. L’administrateur doit être au courant de tous les conflits au sein de l’organisme de sport. En prenant connaissance de toutes les situations qui peuvent ou qui se sont présenter au sein du club, il sera en meilleure position pour éviter qu’elles se reproduisent.

LES ATHLÈTES
Une carrière d’athlète est toujours fait de haut et de bas, mais parfois des facteurs externes peuvent interagir dans la carrière de celui-ci et ce sont ces facteurs-là qui sont les plus difficile à gérer. Le sportif doit toujours faire face à ces facteurs externes et inattendus qui peuvent jouer un rôle négatif sur sa carrière. En effet, afin de réduire ou limiter les risques, l’athlète doit prendre en main sa propre carrière en étant bien informé de ses droits et en assumant ses responsabilités d’athlète de manière proactive.  Il sera donc important de se tenir informé et de participer aux activités de son organisme sportif (réunion de club ou de l’association, lecture des documents envoyés etc.). Il peut y avoir des interrogations au sujet des politiques, conditions ou critères établis pour lui par son organisme. Il a le droit de demander à recevoir ces informations afin de pouvoir mieux assumer ses responsabilités. En étant présent et en participant à la vie de son organisme, il obtiendra les renseignements qui lui étaient nécessaires. Les entraîneurs et les parents sont des éléments essentiels pour l’aider à gérer cet aspect très important de sa carrière.

On peut conclure que la plus grande menace dans le sport est le dopage, la violence, les comportements négatifs et haineux, une faible gestion des règlements et des facteurs externes. Peu importe la situation, l’éthique du sport commence par soi-même! Ensemble, soyons responsable!